WhatsApp Image 2020-10-04 at 21.49.03
WhatsApp Image 2020-10-04 at 21.49.03

RIVP Inaug
RIVP Inaug

1/10

Colocation solidaire Rousseau

Aménagement d'une colocation solidaire dans un bâtiment appartenant à la RIVP, situé dans le 1er arrondissement de Paris. 

Chiffres clés
  • 26 personnes logées

  • 13 usagers des espaces de bureaux

  • 700 m² aménagés

  • 12 mois d'occupation temporaire

  • 1 mois entre la validation du projet par le Comité de Direction de la RIVP et l'entrée des résidents

Partenaires du projet
Ville de Paris.png
Merci Jack.png
CARACOL_TR.png
région Ile de France.png
logo rivp.png
logo-emmaus-defi.png
Habitat et Humanisme_TR.png
Urbanlab-logobis-bleu.png
Backacia.jpg
Présentation du projet

​Dans un immeuble appartenant à la Régie Immobilière de la Ville de Paris, composé de 33 studios dont seulement 7 occupés par des locataires historique, le groupement composé de Caracol, EHD et Unity Cube a monté un projet d’occupation temporaire à but d’habitat solidaire.

Unity Cube a réalisé l'étude de faisabilité sur le bâtiment, puis l'animation du chantier participatif. Celui-ci a permis de rendre habitables les studios anciennement vacant, mais aussi de transformer le rez-de-chaussée en espaces communs. Ceux-ci permettront de créer du lien entre les résidents, mais aussi de disposer d'une salle dédié à l'accompagnement social et d'une maison du projet destinée à la médiation. Un plateau de bureau a également été rénové, et accueille les équipes d'Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (EHD). Une mixité d'usage à taille humaine est donc au cœur de ce projet social.

L'association Caracol assure la gestion et l'animation du lieu, et le pôle accueil des réfugiés du Mouvement Habitat et Humanisme l'accompagnement social des résidents. Un mécénat de compétences apporté par l'entreprise Merci Jack a permis de réaliser une partie des travaux complémentaires au chantier participatif.

Ce projet est le premier projet en France conventionné Loi ELAN, et également l'un des rares projets d'occupation temporaire en site semi-occupé. Un enjeu fort pour un projet innovant centré autour du vivre ensemble.

Le projet permet de loger 23 personnes durant un an, avant la transformation de l'immeuble en logements sociaux par la RIVP.